30 mars 2017

Notre séance d'haptonomie : émouvante

Cette séance d'haptonomie un peu particulière

 

Nous avons eu environ 7 ou 8 séances d'haptonomie, je ne serais plus vous dire, mais il y en a une qui m'a un peu plus marqué que les autres.
Je suis très émotive à la base, j'ai donc un peu craqué et fondu en larmes durant la séance.



La sage femme nous a expliqué certaines choses.

22 mars 2017

Une autre façon de se préparer à l'accouchement : l'haptonomie

L'haptonomie : notre préparation à l'accouchement




Pour Bébélou, j'avais bien évidemment envie de faire une préparation à l'accouchement, et quand j'ai entendu parlé par une amie de l'haptonomie, j'ai de suite su que c'était celle-ci.

Par chance, pas loin de chez nous, il y a une sage-femme qui le pratique.
Ce n'est pas encore forcément répandu partout et les places sont donc chers.
Dès l'inscription à la maternité, à 3 mois de grossesse, nous avons pris RDV pour le premier cours d'haptonomie qui a eu lieu à la 21 ème semaine de grossesse. 
En effet, il est préférable de commencer les cours dès les premiers petits coups de bébé, soit vers 4-5 mois.

Photo de grossesse

19 mars 2017

Les savons de Joya test et avis

Vers du plus sain.



Depuis maintenant plus d'1 an, j'utilise les produits de la marque "Les savons de Joya"
C'est ma sœur, conquise par ses shampoings qui m'en a parlé, et j'ai voulu essayer.



Les savons de Joya qu'est-ce que c'est ? 

 

C'est une savonnerie artisanale et familiale qui est implantée en Normandie, dans le Calvados.
Ils composent donc eux-mêmes leur propre savon et shampoing avec des produits issus de l'agriculture biologique ou avec des produits d'origine naturelle.
Ils sont tous fabriqués par saponification à froid, moulés, découpés et emballés à la main, avec le plus grand soin. 
Chaque savon est donc unique !

Ils sont sans huile de palme, sans expérimentation animale et 100 % biodégradable.


14 mars 2017

Le jour où notre vie a changé

Le 14 mars 2015,  cette date qui restera 

à jamais gravé dans notre mémoire.




C'est avant cette date-là, 


Qu'on s'est donné une dernière chance,  

Que j'ai passé 15 jours stressants et fatiguant,

Que mes hormones étaient au taquet, 

Que je faisais ma piqûre tous les soirs,

Que je faisais des allers-retours à l’hôpital pour des contrôles,

Que notre envie de maternité était encore plus forte,

Que je suis passée au bloc, le 11 mars 2015